Le Rumex à feuilles obtuses, la Patience sauvage

Publié le 17 Août 2022

Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)
Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)
Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)

Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)

feuiles et ochréa de Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)
feuiles et ochréa de Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)
feuiles et ochréa de Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)

feuiles et ochréa de Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)

Vous voyez souvent ce type de  plantes peu spectaculaires avec des épis rouges ou blanc, en forêt ou sur des endroits incultes. Elles ressemblent à la rhubarbe du jardin.  Ce sont des patiences ou oseilles sauvages Cette grande patience  pousse sur les sols argileux ou tassés.
Roland


Nom scientifique : Rumex obtusifolius L., 1753
autrefois ; Grande doche, Dogue, Paradelle

Origine du nom : vient du grec « rumex » qui signifie « sorte de pique»  et du latin  « obtusi - folius », qui signifie « feuilles obtuses» critère qui le distingue de beaucoup d’autres rumex.

Autres noms communs :


Allemand/ dialecte: Stumpfblättrige Ampfer

Anglais : bitter dock, broad-leaved dock, bluntleaf dock, dock leaf or butter dock

Date et lieu  de l’observation : le 13 juillet Urbach (57)

Famille de plantes :les  Polygonacées, comme la rhubarbe, les renouées.  Cette famille comprend 1200 espèces réparties en 51 genres. Ce sont des plantes présentes dans toutes les régions du monde  mais principalement dans l’hémisphère nord.
Le nom de polygonacée, « plusieurs angles » vient de leur forme géométrique au niveau des articulations de la plante et des graines en pyramide.
La quasi-totalité sont des plantes herbacées et des lianes riches en acide oxalique. Il les protège des herbivores car cet acide est toxique pour les animaux et les humains  s’il  est consommé en grandes quantités. Ces plantes possèdent une gaine membraneuse qui entoure la base du pétiole et son insertion sur la tige, tout à fait spécifique (voir plus loin).  La fleur n’a pas de pétales mais 4 à 6 sépales ou tépales, 6 à 9 étamines et 3 carpelles soudés terminés par 3 styles.

Catégorie : plante vivace glabre aux tiges rouges, à la base et aux épis très longs et fournis. Sa racine pivotante est très profonde (jusqu’à 2 m)  

Hauteur :
50 à 120 cm

Tige: rameuse, glabre, fixée dans le sol par une racine en pivot. La plante produit de grosses racines adventives qui seront à l’origine de nouveaux plants au même patrimoine génétique.
Une gaine membraneuse, appelée ochréa est présente  sur les nœuds, au point d’insertion sur la tige  du pétiole des feuilles.
L’ochréa est formé de deux petites feuilles ou stipules fusionnées. Pour retenir ce mot compliqué il suffit de savoir qu’il désignait la jambière métallique que portaient les légionnaires romains.


Feuillage : feuilles très grandes (20 à 30 cm) et larges (10 à 15 cm)  alternes,   à bord ondulé. Elles ont une extrémité pointue ou obtuse et sont arrondies en cœur à la base.

 

Fleurs de Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)
Fleurs de Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)
Fleurs de Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)
Fleurs de Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)
Fleurs de Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)

Fleurs de Rumex à feuilles obtuses, Patience sauvage (Rumex obtusifolius)

 

Floraison : juin à août


Fleurs : les fleurs sont situées sur des anneaux circulaires en forme d’épis très allongés à l’extrémité  des tiges. L’inflorescence apparait rouge à maturité.
Les étamines sont petites et jaunes et les stigmates plumeux et roses. Les divisions des pièces florales sont triangulaires et découpées en petites lanières. La partie centrale de la fleur abrite un granule allongé, pyramidal, effilé de couleur rose intense.

 Elles possèdent 6 tépales de 3 à 6 mm soudés à la base. Ils abritent 6 étamines et 3 styles. Les carpelles sont soudés en un seul ovaire, ce qui explique la forme du fruit trigone.


Fruits : fruit sec pyramidal, noir, brillant, de 2 à 3 mm.

Habitat : ce Rumex à feuilles obtuses est  indicateur des sols argileux et tassés, souvent très humides et riches en humus. Il est donc normal de le retrouver souvent dans les friches et les ourlets nitrophiles des forêts et rivières.

Confusions possibles : oui, avec les autres rumex. La distinction se fait par les feuilles, les ochréas  et les fleurs.

 

Protection : pas de protection légale pour cette plante très commune partout et considérée comme indésirable par les agriculteurs. C’est une des plus répandues au monde. Elle occuperait 5% des terres agricoles et jusqu’à 10 et 15% dans les régions au climat humide comme l’Angleterre et la Bretagne. De grosses quantités de pesticides sont répandues pour éliminer cette herbe. Avec son énorme racine pivotante elle peut toutefois améliorer les sols et  rompre leur asphyxie en perforant la couche argileuse.

Ecologie :
La  Patience sauvage sert de nourriture à 32 espèces d’insectes dont un papillon de  nuit Acronicta rumicis, deux cuivrés, Lycaena dispar et Lycaena phlaeas un coléoptère, Gastrophysa viridula. Elle est aussi une plante hôte pour 12 espèces de champignons.

Usage alimentaire :
Les jeunes feuilles peuvent être consommées crues en salade mais avec modération car elles contiennent de l’acide oxalique (comme la rhubarbe).
Les graines séchées étaient utilisées comme épice.

Usage médicinal :
Usage traditionnel ancien. Les latins l’utilisaient pour ses propriétés vulnéraires et astringentes grâce à sa richesse en tanins.


Ses composants : anthraquinones (2.5 %) tanins (3 à 6%), des oxalates, du fer organique et des flavonoïdes

Propriétés des patiences selon Wikiphyto

Dépuratif et laxatifL’’effet des anthraquinones est tempéré par la présence des tanins
Tonique et anti-anémique (présence de Fer)
Anti-ulcéreux
Antioxydant et antimicrobien
L’extrait des Rumex est inhibiteur de la tyrosinase (= catéchol oxydase), enzyme qui entraîne l'oxydation des phénols, comme la tyrosine)
pour cette propriété il serait possible de l’utiliser en partie comme anticancéreux.


Comme toujours, et avant toute utilisation, il faut consulter un médecin pour être averti des éventuels effets indésirables ainsi que des interactions possibles avec les médicaments classiques.

 

Texte et photos Roland Gissinger (Anab) Relecture : Bernard Weinzaepflen


Bibliographie

Sources bibliographiques voir index biodiversité

 

 

Rédigé par ANAB

Publié dans #Fleurs vertes-brunes, #Biodiversité de notre région

Commenter cet article