Enquête mycologique, épisode 58, Gymnopus dryophila- Collybie des chênes

Publié le 10 Septembre 2022

Identifier un champignon n’est pas chose aisée au premier abord et c’est pourtant une démarche essentielle pour éviter toute fâcheuse méprise qui peut devenir fatale si on consomme un champignon toxique ou mortel. L’enquêteur de la brigade d’identification des champignons apprécie tout particulièrement d’arpenter les forêts pour recenser tous les gangs fongiques qui s’y trouvent.

 

Scène du crime

 

Nous sommes le 7 septembre 2022, dans la forêt de Siltzheim, une forêt à tendance acidiphile à tendance limoneuse. Après des semaines et des semaines de sécheresse, c’est à la faveur de pluies orageuses que les gangs fongiques sortent du sol

Gymnopus dryophila- Collybie des chênes - Photo : Gilles Weiskircher (Anab)

Gymnopus dryophila- Collybie des chênes - Photo : Gilles Weiskircher (Anab)

Arme du crime

 

Le champignon pousse au sol, avec des débris organiques agglomérés à la base du pied. Nul doute qu’il s’agit d’un champignon saprophyte.

 

 

Profil du suspect

 

Le champignon est de morphologie classique, pied/chapeau.

L’hyménophore (ou dessous du chapeau) est constitué de lames.

Pas de voile présent sous forme de cortine, écaille, anneau ou volve

Difficile à première vue de définir l’insertion des lames sur le pied : libre ou très échancrée ? Dans ce cas, une coupe longitudinale du chapeau en passant par le pied permet de conclure. Donc très échancrée.

Gymnopus dryophila- Collybie des chênes - Photos : Gilles Weiskircher (Anab)
Gymnopus dryophila- Collybie des chênes - Photos : Gilles Weiskircher (Anab)

Gymnopus dryophila- Collybie des chênes - Photos : Gilles Weiskircher (Anab)

Chapeau orangé, pied lisse, base du pied sans bulbe, pied fibreux à la cassure.

Une petite morphologie avec un pied grêle et un chapeau moyen, c’est ce qu’on appelle une morphologie collybioïde.

 

Ces observations, à la portée de tous, permettent déjà d’éliminer de nombreux candidats, comme les amanites/agarics (lames libres), les russules/lactaires (pied cassant net), les cortinaires (pas de cortine).

 

Pour aller plus loin, il faut réaliser une sporée.

 

Couleur de la sporée.

Sporée de Gymnopus dryophila- Collybie des chênes - Photo : Gilles Weiskircher (Anab)

Sporée de Gymnopus dryophila- Collybie des chênes - Photo : Gilles Weiskircher (Anab)

Elle est blanche

 

 

Avec ces éléments, on est dans le grand groupe des collybies ou des marasmes. Plus précisément ici, il s’agit du classique Collybie des chênes (Gymnopus dryophila)

 

La police scientifique

 

Juste pour le plaisir, une vue microscopique des spores à x1000, de morphologie ellipsoïde.

Spores au microscope  x1000 de  Gymnopus dryophila- Collybie des chênes - Photo : Gilles Weiskircher (Anab)

Spores au microscope x1000 de Gymnopus dryophila- Collybie des chênes - Photo : Gilles Weiskircher (Anab)

La conclusion de l’enquêteur :

 

Cette collybie est très fréquente. Elle est une des premières à apparaître après chaque pluie. Il ne faudra pas la confondre avec Gymnopus aquosus qui possède un pied avec un bulbe.

 

Texte, photos, et bibliographie : Gilles Weiskircher (Anab)

Rédigé par ANAB

Publié dans #champignons

Commenter cet article
N
La fête des 30 ans de l'Anab a été une réussite. <br /> Martine et Toll vous avez été citées comme adhérentes de l'Anab en tant qu'étrrangères.<br /> Vous faites partie de la famille 👪. <br /> Merci pour votre adhésion et votre présence active. 😘
Répondre
T
😊🙏😊
M
Chouette ! la saison des champis reprend ! Les collybies sont ces petits champignons à sporée blanche , à pied très fibreux pouvant se tordre sans se casser ce qui les différencie des mycènes, si je ne me trompe, aux pieds grêles et fistuleux. Je sens déjà l'odeur inestimable des champignons en sous-bois quand on marche sur un tapis de feuilles rousses !
Répondre
G
Mais on va dire qu'à 99%, la règle du pied fragile s'applique
G
Bonjour Martine,<br /> C'est plus compliqué que ça. Certains mycenes ont un pied très fibreux.
R
Gilles te répondra Martine.<br /> Merci de ta "présence" virtuelle à notre anniversaire- photos et courrier
T
Merci pour cette première enquête de la saison. La première photo - ce que nous pourrions voir à l'œil nu - est superbe. J'aime bien l'expression "gangs fongiques"<br /> Je vous souhaite une très belle journée pour fêter l'anniversaire de l'ANAB!
Répondre
G
Merci Toll
R
Un très grand merci Toll d'avoir pensé à notre anniversaire
N
Merci