Enquête mycologique, épisode 60, Le Polypore moucheté (Polyporus forquignonii)

Publié le 24 Septembre 2022

 

Identifier un champignon n’est pas chose aisée au premier abord et c’est pourtant une démarche essentielle pour éviter toute fâcheuse méprise qui peut devenir fatale si on consomme un champignon toxique ou mortel. L’enquêteur de la brigade d’identification des champignons apprécie tout particulièrement d’arpenter les forêts pour recenser tous les gangs fongiques qui s’y trouvent.

 

Scène du crime

 

Nous sommes le 12 septembre 2022, dans la forêt de Siltzheim, une forêt à tendance acidiphile à tendance limoneuse. Après des semaines et des semaines de sécheresse, c’est à la faveur de pluies orageuses que les gangs fongiques sortent du sol.

 

Arme du crime

Le champignon pousse sur une branche de bois. Aucun doute qu’il s’agit d’un champignon saprophyte.

Profil du suspect

Le champignon est de morphologie classique, pied + chapeau.

Le chapeau est crème jaune, avec une marge frangée et fimbriée (finement et irrégulièrement découpée).

Le Polypore moucheté (Polyporus forquignonii)  - Photos Gilles Weiskircher (Anab)
Le Polypore moucheté (Polyporus forquignonii)  - Photos Gilles Weiskircher (Anab)
Le Polypore moucheté (Polyporus forquignonii)  - Photos Gilles Weiskircher (Anab)

Le Polypore moucheté (Polyporus forquignonii) - Photos Gilles Weiskircher (Anab)

Un coup d’œil en dessous permet de voir qu’il s’agit d’un champignon à pores. Ces pores sont allongés polygonaux et dentées. On compte un pore par mm et ils sont décurrents sur le pied.

Le Polypore moucheté (Polyporus forquignonii)  - Photos Gilles Weiskircher (Anab)
Le Polypore moucheté (Polyporus forquignonii)  - Photos Gilles Weiskircher (Anab)

Le Polypore moucheté (Polyporus forquignonii) - Photos Gilles Weiskircher (Anab)

Couleur de la sporée.

 

La sporée est blanche.

Sporée du Polypore moucheté (Polyporus forquignonii)  - Photo Gilles Weiskircher (Anab)

Sporée du Polypore moucheté (Polyporus forquignonii) - Photo Gilles Weiskircher (Anab)

La police scientifique

 

Les spores sont grandes, en moyenne 13 micromètres

Spores au microscope X 1000- du Polypore moucheté (Polyporus forquignonii)  - Photo Gilles Weiskircher (Anab)

Spores au microscope X 1000- du Polypore moucheté (Polyporus forquignonii) - Photo Gilles Weiskircher (Anab)

Les polypores

Le terme polypore ne correspond pas à une classe phylogénétique particulière. Cette morphologie est apparue de nombreuses fois, dans des groupes très différents.

Polypore désigne un champignon qui possèdent des tubes débouchant sur des pores mais avec une chair coriace. Ainsi, les bolets, à chair tendre, ne sont pas considérés comme des polypores.

 

La conclusion de l’enquêteur :

Avec tous ces éléments, le champignon est Polyporus forquignonii, le Polypore moucheté, qui vient en particulier sur bois mort de feuillus, en particulier chêne et hêtre, après les pluies. Certains mycologues le synonymisent avec Polyporus tuberaster mais ce dernier serait très rare et pousserait sur un sclérote noir. Ce point est encore débattu.

 

Texte, photos, et bibliographie : Gilles Weiskircher (Anab)

Rédigé par ANAB

Publié dans #champignons

Commenter cet article
T
Merci pour cet article intéressant, comme toujours.<br /> Les trois premières photos: magnifiques!
Répondre
A
Merci Toll de ton intérêt