La plante carnivore qui sait compter jusqu’à 5 !

Publié le 21 Mars 2016

Selon une étude récemment parue dans la revue Current Biology, il se pourrait bien qu'une espèce de plante carnivore, appelée communément "attrape-mouches", sache compter jusqu'à cinq. Ce processus, mis en évidence par une équipe de chercheurs de l'Université de Würzburg, en Allemagne, fait progresser la connaissance des processus physiologiques des plantes carnivores.
Éléments d'explications avec le botaniste Olivier Escuder, du Muséum national d'histoire naturelle.
La plante carnivore qui sait compter jusqu’à 5 !

Je résume l’émission que vous pouvez réécouter ici :

La "dionnée attrape mouches" est une plante carnivore qui pousse dans les tourbière américaines. Elle a besoin d’azote et est capable de le trouver en piégeant de petits insectes : elle referme deux feuilles munies de poils sensitifs en peigne sur les insectes qui s’y sont aventurés

  1. Un seul des poils sensitifs touché par l’insecte, rien ne se passe
  2. Deuxième contact : le piège se referme en une demi seconde : lentement
  3. Troisième contact : Il se referme définitivement
  4. Il début de la sécrétion des enzymes digestives
  5. Libération des enzymes sur l’insecte

Si les stimulations ne se succèdent pas, la plante arrête le cycle. Ceci lui évite des dépenses d’énergie inutiles d’ouverture, de fermeture, de sécrétion d’enzymes. Par exemple : contact avec de l’eau ou un débris inerte, ou un bien insecte trop rapide.

Roland Gissinger

 

 

 

Rédigé par ANAB

Publié dans #Infos à partager

Commenter cet article

Denis 21/03/2016 08:40

Ben voilà : si même les plantes se mettent à manger de la viande... Humour ;)