La Mouche scorpion

Publié le 19 Décembre 2018

Mouche scorpion 	(Panorpa communis)
Mouche scorpion 	(Panorpa communis)

Mouche scorpion (Panorpa communis)

La Mouche scorpion possède  au bout de son corps un dard impressionnant d’aspect voisin à celui du scorpion. D’abord, ce n’est que le mâle et ensuite,  il  ne pique pas. Cet insecte  n’est donc pas dangereux. Il est  assez commun et  vous l’avez sans doute observé en vous promenant dans des lieux humides ou ombragés.
Roland

 

Nom scientifique :  Panorpa communis Linnaeus, 1758
 

Observation : le 8 septembre à Mittersheim

Famille : la Mouche scorpion  est un insecte de la famille des Panorpidae, dont il existe 7 espèces en France. Elle fait partie  de l’ordre des Mécoptères (dont  l‘étymologie  signifie longues ailes).
Les Mécoptères vivaient déjà au Crétacé (entre -145 millions et – 66 millions d’années).
Ils auraient été les premiers insectes pollinisateurs des ancêtres des pins, les gymnospermes.
Les paléontologues se sont aperçu que les Mécoptères  de l’époque possédaient un bec suceur de nectar et donc sans doute ont-ils aussi transporté le pollen au passage en allant d’un arbre à un autre.

Cet ordre  comprend des familles d’insectes ailés avec ce rostre bien particulier mais aussi des insectes sans ailes,  les Siphonaptera. Cet ensemble avec ce nom un peu barbare groupe les puces, soit  plus de  2500 espèces différentes. Vous vous en doutez, les puces parasitent et  infectent l'homme et de très nombreux mammifères et oiseaux mais ce sont souvent des espèces spécifiques.


Dimensions: 15 à 20 mm

Période de vie: mai à octobre

Description: c’est un insecte de forme bizarre jaune et noir avec l’extrémité de l’abdomen brun rouge. Il a une allure de papillon mais ses  ailes sont en V, membraneuses et tachetées.
Pour l’observateur c’est la disposition de ces taches qui permet de différencier les espèces.
Sa tête est étirée, prolongée par un bec ou rostre tout à fait unique chez les insectes.  Les pièces buccales ne servent pas à piquer. Elles sont de type broyeur et ressemblent à celles des mouches primitives.
La panorbe possède des yeux ocellés et 3  ocelles (petits organes sensibles à la lumière, à la chaleur ou à d’autres stimuli).
Le mâle diffère de la  femelle par un appendice recourbé (gonopodium ) à l’extrémité de son abdomen. Il lui sert à maintenir la femelle pendant l’accouplement.

Mouche scorpion 	(Panorpa communis)

Mouche scorpion (Panorpa communis)


Nourriture:
insecte carnivore qui se nourrit de mouches vivantes et mortes prises dans les toiles d’araignées mais aussi les araignées ! Il aime aussi chaparder la nourriture aux autres panorbes.



Habitat: lieux ombragés et humides comme les bords de rivières, les marécages, prairies inondables et les forêts de feuillus

Biologique et activité:
Les panorbes volent peu et restent à proximité de leur lieu de vie en cherchant la nourriture sur les feuilles arbres par exemple.
Pour s’accoupler le mâle présente à la femelle un cadeau, une mouche, une punaise, une sauterelle. Si celle-ci accepte le cadeau il va l’immobiliser avec sa pince, son « gonopodium » et s’accoupler.
Les œufs sont pondus près du sol par groupes de 10 à 20. Les larves issues des œufs vont vivre sous terre et se nourrir de débris végétaux et animaux. Elles se transformeront en nymphe dans le sol.

Reproduction: avril à juillet

Prédateurs: chauve souris, oiseaux

Etymologie du nom : son nom commun « Mouche scorpion,  « Mouche »  provient du fait que ses ailles sont membraneuses et « scorpion » de la présence de l’appendice abdominal du mâle en forme de queue de scorpion.

Panorpa, vient du grec « pa », partout » et «norpa »  aiguillon car  cet insecte possède un "aiguillon" à l’arrière et un  à l’avant (bouche)  et de «communis
», commun.




Texte, photos, et bibliographie : Roland Gissinger


Je ne suis pas entomologiste, merci de me signaler les mauvaises identifications ou erreurs de texte.







Bibliographie
Sites internet d’entomologie
Très joli et instructif livre , Insectes remarquables de Lorraine et d’ Alsace –JY Nogret /S Vitzthum édition Serpenoise

Mâle de Mouche scorpion 	(Panorpa communis)
Mâle de Mouche scorpion 	(Panorpa communis)

Mâle de Mouche scorpion (Panorpa communis)

Rédigé par ANAB

Publié dans #Insectes de chez nous

Commenter cet article

Gérard HEYER 19/12/2018 15:22

Bonjour !
Même si je ne réagis que de temps à autres à vos publications, je n'en suis pas moins fidèle lecteur de vos articles. C'est toujours aussi intéressant, détaillé, illustré (de belles photos si utiles pour bien "voir" ce dont on parle).
Merci d'exister ! Vous faites un sacré boulot pour démystifier, valoriser notre belle nature bien maltraitée, et le cas échéant dénoncer les exactions de ceux qui nuisent à tout cela.
Je vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année !
Longue vie à vous !

Roland 19/12/2018 17:30

Bonjour Gérard,

merci de votre commentaire qui nous fait rougir de plaisir.
Nous essayons exactement de faire ce que vous dites:
donner envie de protéger la nature en vous présentant toutes les facettes de cette très belle et miraculeuse biodiversité.
Oui, cela fait du boulot à nos rédacteurs compétents et bénévoles pour rédiger les articles et aussi pour choisir les articles republiés d’autres sites grâce à certains de nos lecteurs et adhérents.
Nous ne pouvons pas dénoncer toutes les exactions. Ce n'est pas le but de ce blog et cela en deviendrait mortifère. Nous aimons présenter et valoriser les initiatives très riches et nombreuses, de protection de la nature et de préservation des ressources.

Nous espérons vous garder longtemps comme lecteur (longue vie à vous aussi).
N'hésitez pas à continuer de nous donner vos commentaires et suggestions.

Très bonnes fêtes à vous et votre famille.

A bientôt